Welink Agencies Welink Agencies
Comment améliorer son site internet ?

Comment améliorer son site internet ?

Welink Agencies

Welink Agencies

La conception d’un site web ne s’arrête pas au test d’acceptation. Un site est en effet appelé à évoluer constamment pour coller au plus près des attentes des visiteurs cibles.

Cette mise à jour en continu est donc une action fondamentale de la vie d’un site web. Elle consiste à actualiser, à modifier et à faire évoluer le contenu graphique, textuel et même la structure et les fonctionnalités de votre site web. Découvrez comment utiliser les bons outils pour optimiser la présentation de votre site.

 

 

Sommaire :

 

1. Le web design au service du SEO

  • a. Responsive design
  • b. Recherche locale : présence sur Google My Business
  • c. Recherche vocale

2. Améliorer le SEO : stratégie de contenu

3. Création de Landing Pages

4. Checklist

5. Conclusion

 

 

1. Le web design au service du SEO

 

La conception du site web ou web design répond avant tout au besoin d’établir la visibilité de l’offre et de la marque qui la porte. C’est un premier pas vers l’acquisition de la lisibilité de l’identité de l’entreprise, l’obtention d’un trafic de qualité et la création d’un tissu de liens relationnel entre les visiteurs et la société.

 

Ces avancées ne sont jamais définitivement acquises. Aussi les règles du webdesign enjoignent-elles de soigner constamment le référencement du site par SEO pour le maintenir en tête de classement par les moteurs de recherche.

 

Les rapides évolutions technologiques font ressortir quelques points sensibles à surveiller plus particulièrement.

 

 

Responsive design

 

La part du trafic internet à partir de terminaux portables, tels que les smartphones et les tablettes augmente très rapidement. Un site web d’entreprise doit donc pouvoir être consulté à tout moment et en tout lieu, pour une information, un nom de responsable, une adresse, un numéro de téléphone, d’où la notion de « mobile-friendly ».

 

On dit que tout site internet doit à l’heure actuelle être « responsive design », c’est-à-dire non seulement accessible à partir d’un appareil mobile, mais également lisible dans les conditions problématiques inhérentes à la portabilité, avec un temps de réaction très court. 

 

Si le site ne s’affiche correctement que sur un écran de PC traditionnel, ce seront près 30 % de visiteurs, donc de clients potentiels en moins dans le décompte. 

 

Et ce, certainement au profit des concurrents responsive mieux référencés par les moteurs de recherche. En 2016, Google a ainsi lancé le service « Mobile-first indexing ».

 

Le responsive web design exige du concepteur d’utiliser tous les outils et tous les leviers à sa disposition pour réduire le temps de chargement des pages, en réduisant par exemple le poids des images et en se référant à un outil de test de performances du genre de GT Metrix.

 

 

Recherche locale : présence sur Google My Business

 

Le référencement local est une technique d’optimisation web qui consiste à créer des fiches d’entreprise dans une section dédiée des moteurs de recherche et de profiter ainsi d’affichages optimisés dans les pages de résultats de recherche, y compris sur des cartes.

 

Le référencement local offre des opportunités aux petites entreprises limitées en ressources, qui souhaitent être présentes sur le web, sans pour autant être contraintes de posséder un site web.

 

Le service de référencement est en effet gratuit sur la majorité des moteurs de recherche. Il requiert peu d’expertise et son utilisation est très facile. L’essor de l’internet mobile permet à un nombre croissant d’internautes de faire des recherches dites locales. 

Celles-ci permettent des résultats de recherche bien plus précis, car les entreprises sont classées à la fois géographiquement et par catégories de services ou par secteur.

 

La plate-forme de référencement local Google My Business est la plus connue à ce jour et permet à des millions d’entreprises à travers le monde de s’afficher sur les résultats locaux de Google. En 2021, pour aider les artisans, commerçants et indépendants à surmonter la crise sanitaire, Google My Business lance un programme d’aide à la relance numérique.

 

 

Recherche vocale

 

Le développement de l’Internet mobile et celui des objets dits connectés permettent de plus en plus le recours à la reconnaissance vocale et son corollaire la recherche vocale. La recherche vocale est une technologie permettant à un utilisateur de se servir d’une commande vocale pour lancer une recherche sur Internet, un site web, ou au sein d’une application.

 

Issue des progrès considérables réalisés en matière de reconnaissance vocale, cette fonctionnalité, d’abord timidement apparue comme simple option de smartphone, permet maintenant de remplacer la barre de recherche. Aujourd’hui, la recherche vocale est devenue une manière désormais mature d’effectuer des recherches sur Internet.

 

L’utilisation massive de la recherche vocale présente toutefois des conséquences en matière d’ergonomie et de référencement naturel : les requêtes sont fort différentes de celles saisies sur un clavier. Elles se font plus longues, le nombre moyen de mots par requête augmente. 

 

Par ailleurs, la parole utilise de vraies phrases, grammaticalement et sémantiquement correctes. Il en résulte une plus grande rapidité de recherche et une précision de réponse inégalée.

 

La parole reste de très loin le principal vecteur de communication de la société humaine. Il est par conséquent normal de lui accorder autant d’intérêt dans le développement technologique.

 

 

2. Améliorer le SEO : stratégie de contenu

 

Le SEO n’est pas une méthode figée, mais s’adapte sans cesse à des contraintes techniques évolutives. L’optimisation technique via des modifications effectuées directement sur le site web facilite grandement l’indexation du site par les moteurs de recherche. Cela simplifie la tâche des robots et leur envoie des informations claires induisant une indexation optimale.

 

Quelle que soit l’attractivité du site grâce à son graphisme, sa fluidité ou son utilisabilité, il ne resterait pas longtemps en haut du classement si l’optimisation de son contenu n’est pas performante. 

 

Actuellement, la tendance est à la recherche sémantique, laquelle est utilisée intensivement par Google. Ce mode est relativement bien adapté à la formulation des requêtes, notamment celles de nature vocale émises depuis les terminaux mobiles.

 

L’implantation de balises meta (meta tags) qui donnent des directives aux robots selon des chemins d’accès rationnels figure parmi les techniques d’optimisation reconnues. La sémantique est importante et les liens URL doivent être formulés en corrélation avec le contenu des pages tout en étant les plus courts possibles.

 

3. Création de Landing Pages

 

Les Landing Pages sont des pages de conversion qui ont pour but d’amener les visiteurs à effectuer une action définie, généralement, passer de l’état de visiteur à celui de prospect. Elles sont conçues et optimisées pour assurer la meilleure conversion possible vers les offres de l’entreprise, les offres, les produits, les services, les promotions.

 

Il est conseillé de prévoir autant de landing pages distinctes que de publicités et plateformes telles qu’Adwords, Facebook Ads, Content Marketing… Il sera ainsi possible de discerner ce qui fonctionne de ce qui ne fonctionne pas en pratiquant l’AB/testing sur 2 variantes.

 

La Landing Page gagnerait à revêtir une forme simple pour améliorer son efficacité et préserver la quintessence du message. Ainsi, pour éviter toute distraction, le menu n’est pas utile. Par contre, mettre deux ou trois boutons d’appel à l’action est une mesure judicieuse.

 

4. Checklist

 

Avant toute chose, pour l’ensemble des sites, il existe des réglementations propres au web. Ce sont par exemple les mentions légales, les CGV pour les sites d’e-commerce, la demande de consentement des internautes pour l’utilisation des cookies. 

 

Et surtout depuis le 25 mai dernier, le site doit être strictement conforme avec le règlement RGPD.

Avant de se lancer dans le web design qui aidera à optimiser un site, il importe de se remémorer les points de repère ci-après :

  • Répondre à la question : pourquoi améliorer son site ? Prendre connaissance de ce qui ne fonctionne pas de façon satisfaisante.
  • Identifier les mesures correctives afférentes, les sérier par ordre d’importance et définir une stratégie SEO.
  • Vérifier la réactivité du site et son aptitude à être consulté en situation de mobilité maximale : « responsiveweb design » et qualités « mobile-friendly » et « voice- friendly ».
  • Produire des contenus de qualité, c’est-à-dire pertinents pour le visiteur, informatifs et sans redondance.
  • Optimiser techniquement chaque page : graphisme, gestion des URL, choix des mots-clés, balises meta.
  • Adhérer à Google My Business, s’inscrire à un service de mesure de performances de site.
  • Créer un blog et y rafraîchir régulièrement les contenus des pages, contribue à maintenir le site en haut de l’affiche.

 

 

5. Conclusion

 

L’amélioration ou la refonte du site web d’une entreprise sont des opérations complexes et délicates qui ne peuvent être réduites en quelques phrases. Si elles sont mal conduites, elles peuvent avoir des résultats désastreux pour la société. 

C’est pourquoi, faire appel aux conseils de professionnels aguerris comme ceux d’une agence en web design pourrait s’avérer judicieux. En prenant ces précieux conseils, vous pourrez améliorer l’expérience utilisateur de votre site internet. 

 

                                         Comment améliorer son site internet

Vous êtes une Agence ?

Référencez votre Agence sur Welink Agencies.